Les 5 erreurs de montage vidéo les plus courantes, et comment les éviter

Vous vous préparez à réaliser votre premier montage vidéo ? Avec un peu de chance vous avez l’occasion de lire nos principes de base de la création vidéo avant de commencer votre montage. Cela peut être une tâche intimidante au départ, qui peut donner lieu à de nombreuses erreurs en cours de route, dont seule l’expérience permettra vraiment de venir à bout.

Toutefois, certaines erreurs peuvent être corrigées avec quelques astuces simples, qui donneront à votre production vidéo un ‘look’ plus professionnel. En vérité nous faisons tous des erreurs, et souvent les meilleures techniques qui apparaissent sont le résultat d’erreurs.

Ceci étant dit, voici les 5 erreurs de montage vidéo les plus courantes que vous pouvez facilement corriger pour donner à votre vidéo un vrai plus.

1 – Bande son de mauvaise qualité

Si le montage est quelque chose de nouveau pour vous, cet élément peut être difficile à comprendre. Sur la chronologie, ou ‘timeline’ de votre vidéo, il y aura habituellement deux ou trois composants audio. De la musique, une voix off et la bande son de votre vidéo clip. Si vous n’avez pas besoin de l’audio provenant du clip original, la première chose que vous pouvez faire est de la couper. Dans Camtasia, vous pouvez couper le son en faisant un clic droit et en sélectionnant ‘separate audio and video’ puis supprimer ou cacher la piste audio. Les débutants dans le montage vidéo ont souvent leur piste de musique d’ambiance trop puissante, qui masque toutes les autres pistes. Assurez-vous que la musique d’ambiance reste plus basse en intensité que vos voix. Et accordez une grande importance à la bande son lors de votre montage final.

Astuce Pro : Fermez les yeux et écoutez simplement votre vidéo. Si le résultat ne vous plait pas, vous devrez ajuster la bande son quelle que soit la qualité des images.

Comment y remédier : La plupart des logiciels de montage vidéo disposent d’un contrôle d’intensité sonore piste par piste. Ajustez les intensités jusqu’à ce que les voix et le fond musical se mélangent harmonieusement, l’un ne prenant pas le pas sur l’autre.

2 – La coupe franche ou saute d’image

Chaque technique de montage doit être utilisée à bon escient. La saute d’image est un moyen efficace et éprouvé pour accomplir l’objectif d’un montage, qui est de compresser la durée. Les sautes d’image sont utilisées pour gagner du temps et pour avancer dans le scénario. Mais elles sont souvent sur exploitées par des débutants qui ne savent pas quels autres types de coupes utiliser. C’est spécialement vrai quand vous filmez un seul plan et que vous en enlevez un morceau, ce qui a pour résultat que votre personnage semble s’être déplacé comme par magie dans une nouvelle position dans la même scène.

Astuce Pro : Explorez d’autres options de montage. Telle qu’ajouter un autre angle de prise de vue, et couper vers un angle différent dans la même scène, ou fournir une transition supplémentaire pour distraire le spectateur.

Comment y remédier : Il existe un très grand nombre de techniques différentes de coupe et d’assemblage utilisées par les professionnels du montage vidéo, et vous devrez apprendre à les utiliser avant d’aller de l’avant. Consultez par exemple l’article suivant : 8 techniques de coupe que tout monteur vidéo devrait connaître (en anglais).

Comme vous pouvez le voir sur la première image, le personnage en arrière-plan est sur la gauche, puis dans l’image suivante il se retrouve sur la droite. Compresser le temps avec cette technique de coupe est parfois dérangeant pour le spectateur.

3 – Transitions incomplètes

Cette erreur de montage vidéo se produit lorsque la longueur de votre transition est plus grande que la séquence précédente. Lors d’une transition, la séquence qui précède se termine et un écran noir apparaît avant le démarrage de la séquence suivante, comme on le voit sur l’image ci-dessous.

Astuce Pro : Assurez-vous que les séquences précédentes sont suffisamment longues ou ajustez la durée de votre transition.

Comment y remédier : Camtasia vous permet de couper très facilement vos séquences vidéo. Une fois avoir réglé la bonne longueur de vos séquences, insérez simplement la transition en glisser déposer. Vous pourrez identifier des transitions incomplètes en utilisant « wipe transitions » (balayer les transitions). Il vous suffira d’étendre simplement la séquence qui précède.

Comme vous pouvez le voir la partie noire à gauche de la vidéo représente l’endroit où la séquence précédente s’arrête avant que la transition soit complète.

4 – La musique n’est pas adaptée

Avez-vous jamais vu une vidéo mêlant une musique douce et des images au rythme très rapide, ou inversement ? Des techniques de montage dynamiques et des mouvements rapides de caméra doivent être accompagnés d’une musique fortement rythmée. Il n’y a rien de pire que de regarder une scène triste avec Happy to Pharrell Williams en fond musical. Assurez-vous quand vous réalisez votre montage que chacune de vos scènes est associée à un fond musical adapté.

Astuce Pro : Concentrez-vous d’abord sur le montage de vos images, puis trouvez la musique qui correspond à chacune de vos scènes.

Comment y remédier : Il existe un grand nombre de sites de morceaux de musique libres de droits dans lesquels vous pourrez puiser. La plupart d’entre eux possèdent un moteur de recherche par genre et par tempo, qui vous permettra de trouver le bon morceau pour chaque séquence. Nous avons rassemblé pour vous ci-dessous une petite liste de sites les plus représentatifs.

Premiumbeat : Ce site est excellent pour des débutants dans le montage vidéo, et la navigation y est très simple. Vous y trouverez un large choix de morceaux de musique, avec un répertoire constamment renouvelé.

Musicbed : Un site plus professionnel souvent utilisé par des réalisateurs de films et des agences de publicité. Les morceaux y sont de grande qualité, notamment pour les performances vocales.

Audio Jungle : Similaire à Premiumbeat, avec un choix extrêmement large de styles. Parfait pour les réseaux sociaux et les vidéos marketing.

5 – Mauvaise qualité ou incohérence graphique

Personne ne s’attend à ce que vous soyez un graphiste professionnel, mais vous devez faire en sorte que le caractère typographique, la couleur et la taille de vos textes soient cohérents d’un bout à l’autre de votre vidéo. La plus grosse erreur que font les débutants lorsqu’ils rajoutent du texte et des effets graphiques à leurs vidéos est d’ajouter une variété de caractères et de couleurs différentes, qui distraient le spectateur et l’éloignent du contenu lui-même.

Astuce Pro : Choisissez un caractère typographique et tenez-vous en. Utilisez-le d’un bout à l’autre de votre vidéo pour les messages en bas de l’écran, les écrans de titre, etc. Sélectionnez une palette de couleurs et conservez-la. Ne changez le style graphique que si nécessaire. Si vous vous entendez dire : « mais c’est vraiment joli comme ça ! » c’est probablement que vous êtes sur une mauvaise voie et que votre écran devra être modifié.

Comment y remédier : Jetez un œil sur certains de nos tutoriels, comme celui sur les animations et les effets dans Camtasia.

Comme vous pouvez le voir dans cette image, le texte est extrêmement perturbant sinon difficile à lire. Les bonnes pratiques recommandent l’utilisation d’un joli caractère sans sérif facile à lire.

Conclusion

Si vous débutez dans le montage vidéo ces cinq astuces vous aideront à éviter les erreurs les plus courantes et à apporter une touche plus professionnelle à votre produit final. Mais l’objectif de votre montage doit toujours être de faire passer vos messages le plus efficacement possible, ce qui vous obligera parfois à casser certains codes standards pour rendre votre vidéo plus créative.

Par David Patton
12 juillet 2017