La haute résolution, qu’est-ce que c’est ?

Votre collègue vous demande une photo, vous lui en envoyez une sans attendre, trouvée sur le web. Mais quelques instants plus tard, il vous répond : « Vous l’avez en haute résolution ? »

Cela a-t-il de l’importance ?

Oui, et ce n’est pas juste un caprice de sa part. Il y a réellement une différence entre basse et haute résolution. Aussi évidente qu’entre un logo flou et un autre parfaitement net. Pour comprendre quand une image en haute résolution est nécessaire (par exemple pour de l’impression ou des agrandissements), examinons d’abord ce que veut dire exactement haute résolution.

La densité de l’image

La haute résolution a un rapport direct avec la densité de l’image. Les images sur un écran sont constituées de tous petits pixels, qui sont autant de petits carrés de couleur. En général vous ne pouvez pas distinguer chacun des pixels car ils se mélangent pour former l’image que vous voyez à l’écran. Mais ils sont là. Vous pouvez les voir si vous vous rapprochez très près de l’image, ou si vous essayez de l’agrandir au-delà du raisonnable.

pixels-hi-low-res

L’image en basse résolution sur la droite à l’air parfaitement nette à sa taille normale (100%), mais lorsqu’on l’agrandit, elle devient hachée et ses contours deviennent indistincts. Ceci vous démontre pourquoi l’agrandissement d’images en basse résolution donne une impression de flou.

Ce type d’image est dite « pixélisée » car vous pouvez distinguer chaque pixel, qui sont autant de petits blocs. Ceux d’entre nous qui ont connu les téléphones mobiles avant l’ère des smartphones doivent se souvenir du graphisme des écrans de cette époque. Sans parler de celui des premiers jeux vidéo, ceux du début des années 80.

Pixel art swordsman prince running to his princess staying behind the door in location with sky and clouds, grass, soil and brick wall

Pixel art d’un prince courant vers sa princesse restant derrière une porte

Les images en ce temps-là étaient fortement pixélisées car elles utilisaient à dessein très peu de couleurs pour économiser de la mémoire et de la puissance de traitement. Aujourd’hui, nous ne voyons de telles images que lorsque nous allons trop loin avec le zoom ou l’agrandissement, ou lorsque nous imprimons des images en basse résolution.

Comptez vos pixels

Les images en basse résolution comptent environ 72 pixels, ou carrés de couleur, par pouce. Ceci les rend parfaitement adaptées pour le web, car c’est tout ce que votre écran d’ordinateur affichera de toute façon. De plus, leur poids est très faible (peu de pixels), ce qui accélère le temps de chargement des sites web.

Les images en haute résolution comptent au minimum 300 pixels par pouce (ppi ou dpi). Cette résolution garantit une bonne qualité d’impression, et s’avère nécessaire pour tout ce que vous voulez imprimer sur un support quelconque.

lo-res-photo-printed-regrets

Epargnez-vous les impressions ratées (car l’encre coûte cher). Utilisez toujours des photos en haute résolution pour des impressions nettes, et pour éviter des effets disgracieux. Astuce : vérifiez que votre smartphone prend vos photos dans une résolution suffisante si vous désirez les imprimer.

Mon image est-elle en basse ou en haute résolution ?

Même si votre image a l’air parfaite sur votre écran d’ordinateur, cela ne veut pas dire qu’elle soit en haute résolution. Et sa taille en longueur x largeur ne vous aidera pas non plus. Le poids du fichier en kilooctets peut être un indice, mais ne suffit pas dans tous les cas. Le meilleur moyen pour en avoir le cœur net est d’ouvrir le fichier dans un logiciel d’imagerie, et de consulter ses propriétés. Vous n’avez pas besoin d’un logiciel sophistiqué pour faire cela. La plupart des ordinateurs intègrent en standard un logiciel basique d’imagerie possédant cette fonction.

pug

Basse résolution pour le web, haute résolution pour l’impression

Vous savez maintenant l’essentiel, mais pour ne retenir qu’une seule chose : la résolution qu’il vous faut dépend de l’usage que vous voulez faire de votre image : affichage sur un écran uniquement, ou impression.

La résolution vous aide aussi à déterminer dans quelles proportions vous pouvez agrandir une photo sans en altérer la qualité. Grosso modo, vous pouvez partir du principe suivant : divisez la dimension en pixels de l’image par la résolution (au moins 300 ppi ou dpi) pour obtenir la taille maximum de l’image en pouces. Si votre image compte 2000 pixels en longueur à 300 dpi, vous pourrez l’agrandir pour qu’elle atteigne jusqu’à six pouces en longueur, soit 15,2 cm (6 x 2,54).

Les images en haute résolution sont donc très utiles. Elles contiennent plus de pixels, sont plus denses, et sont parfaites pour l’impression. Elles valent largement leur surplus de poids en volume de stockage et en temps de téléchargement. Elles vous garantiront aussi que vos images auront bonne allure une fois sorties de votre écran d’ordinateur.

Vous voulez savoir si votre photo est ou non en haute résolution ? Snagit vous permet de vérifier les résolutions d’image dans 28 formats différents, de les recadrer et de les éditer. Téléchargez votre essai gratuit.

Par Dana Amboy
25 janvier 2017